gototopgototop
EnglishDeutschEspañolFrenchRussian
Enregistrez-vous
Home Moins d'un million Joaillerie & Horlogerie Montres VACHERON CONSTANTIN - Collection Métiers d’Art Florilège
VACHERON CONSTANTIN - Collection Métiers d’Art Florilège

VACHERON CONSTANTIN - Collection Métiers d’Art Florilège

La collection Métiers d’Art Florilège

Depuis sa fondation en 1755, Vacheron Constantin façonne son identité sur la tradition artisanale et la recherche d’excellence. Derrière les savoir-faire transmis de génération en génération se cachent les défis humains : ceux que les artisans de la manufacture relèvent quotidiennement en mariant leurs talents. Au-delà de l’instrument de lecture ou de mesure du temps, une montre Vacheron Constantin est un miroir de la culture et de l’histoire. La relation passionnée que la manufacture entretient avec les Métiers d’Art s’exprime pleinement dans la collection éponyme, dont la vocation est de mettre en perspective les valeurs fondamentales de Vacheron Constantin.

VACHERON CONSTANTIN - Collection Métiers d’Art FlorilègeCette année et pour la première fois pour cette collection d’exception, le nouvel opus baptisé Métiers d’Art Florilège s’adresse exclusivement aux femmes. Cette trilogie, rend un hommage vibrant à la délicatesse de l’illustration botanique de l’Angleterre du 19ème siècle. Issues du célèbre ouvrage de Robert John Thornton, The Temple of Flora, publié en 1799, les plantes investissent les cadrans des montres qui réunissent plusieurs métiers d’art de la manufacture : l’émaillage, le guillochage et le sertissage.

Plus de deux siècles après sa parution, The Temple of Flora demeure un ouvrage de référence. Composé de près de 90 planches, cet audacieux projet d’édition surpasse tout ce qui a été publié jusqu’alors. Docteur en médecine, Thornton s’est passionné pour la botanique, érigée au rang de science quelques décennies plus tôt avec le nouveau système de classification créé par Carl Linnaeus, basé sur la structure des fleurs. S’inscrivant dans le sillage du prestigieux scientifique suédois, Thornton a appréhendé son propre travail comme un hommage au grand botaniste. Apportant un soin sans retenue à la conception de son livre, il a fait appel aux plus grands peintres naturalistes, tels Peter Henderson, Philip Reinagle et Abraham Pether, et s’est allié les meilleurs graveurs de Londres. Les gravures en couleurs présentent un intérêt non seulement pour l’histoire de la botanique, mais aussi pour leurs propres qualités formelles. Les mezzotintes, un procédé permettant d’obtenir de subtils dégradés de couleurs, et les aquatintes, une technique proche de l’eau-forte, sont parfois rehaussées de couleurs appliquées à la main. Dessinées avec une grande finesse, les plantes viennent peupler des paysages exotiques ou européens où baignent le calme et la sérénité, caractéristiques de l’esprit préromantique de l’Angleterre du 19ème. Le résultat est fascinant. Méticuleusement appliqué, le dessin exprime une certaine candeur et l’harmonie des couleurs conserve une fraîcheur qui, aujourd’hui encore, attire la curiosité.

Le réalisme qui s’en dégage est fascinant. Les artisans ont unis leurs talents pour reproduire les fleurs dans leur moindre détail. Première étape, le maître guillocheur forme des motifs symétriques et évolutifs d’un dixième de millimètre avec une extrême dextérité et une véritable sensibilité artistique. Ensuite, l’émailleuse délimite le contour des motifs à l’aide d’un fil d’or fin pour séparer entre autres les différentes couleurs d’émail, selon la technique de l’émail cloisonné. Les émaux sont ensuite passés au four à une température située aux alentours de 800° ; opération minutieuse que l’artisan répétera plusieurs fois afin d’intensifier ses couleurs et permettre que le jeu des lumières et de la translucidité des matières opèrent. Elle applique enfin une dernière couche d’émail pour l’étape du glaçage qui a pour effet de vitrifier l’émail, afin d’obtenir avec cette dernière cuisson ce brillant qui apporte sa plus belle définition au motif floral.

Équipé du calibre 4400, mouvement mécanique à remontage manuel développé et manufacturé par Vacheron Constantin, le trio Métiers d’Art Florilège distille un temps empreint de poésie et de contemplation, qui s’égrène avec une régularité parfaite. Grâce à son imposant barillet, le mécanisme dispose d’environ 65 heures de réserve de marche. Il se singularise par son diamètre de 12.5’’’ (28.50 mm) adapté aux boîtiers modernes. Les Côtes de Genève étirent leurs reflets changeants sur la platine, soulignant la bienfacture d’un calibre d’exception. Signature de Vacheron Constantin, la platine, les ponts et autres composants, même invisibles une fois assemblés, sont anglés et décorés à la main sur toutes les faces. Des bracelets en cuir de couleurs féminines viennent parfaire la délicatesse des montres.

Séries limitées de 20 exemplaires pour les pièces Collection avec lunette sertie de diamants ronds et de 5 exemplaires avec lunette sertie de diamants baguette pour les pièces dédiées aux Boutiques Vacheron Constantin, les montres Métiers d’Art Florilège arborent le prestigieux Poinçon de Genève. Instauré par le Grand Conseil de la République et Canton de Genève en 1886, le Poinçon est tout à la fois une garantie de provenance, de durabilité et de savoir-faire. D’origine indépendante, ce label de qualité sans équivalent a opéré en 2011 une mue fondamentale : la certification ne porte plus désormais uniquement sur le calibre, mais sur le garde-temps dans son ensemble. Une évolution majeure pour ce gage de bienfacture soutenu de longue date par Vacheron Constantin.

Métiers d’Art Florilège – Montre Reine

Le strelitzia, originaire d’Afrique du Sud, est parvenu en 1773 au jardin royal de Kew. C’est le directeur du jardin, à qui Francis Masson, accompagnateur de James Cook, a rapporté la fleur, qui l’a baptisée ainsi en hommage à la reine d’Angleterre, issue de la lignée des grands-ducs de Mecklembourg-Strelitz. Symbole de fidélité et de chance, le strelitzia se pose avec grâce sur le cadran de la montre Métiers d’Art Florilège. Les différents motifs de guillochis témoignent de la sensibilité artistique de l’artisan. Les couleurs des émaux, éclatantes, renforcent le sentiment de relief du cadran, conférant à la représentation un réalisme troublant.

Métiers d’Art Florilège – Montre Lys blanc

Le Lys de la Vierge, auquel Thornton consacre la vingtième planche de son ouvrage, fait partie de ces fleurs que l’homme a de tout temps appréciées. Symboles de pureté et de vertu, ses grandes fleurs en forme de trompette d’un blanc éclatant ont accompagné les plus merveilleuses histoires, de l’empire byzantin à la royauté française. Afin de souligner la splendeur de la fleur, le peintre de la planche figurant dans l’ouvrage de Thornton a opté pour un arrière-plan foncé, que l’on retrouve sur le cadran de la montre. Les pistils, dont le détail relève d’une minutie poussée à l’extrême, semblent s’animer et prêts à se mouvoir, tandis que les reflets subtils des pétales accentués par le délicat guilloché capturent la lumière dans l’émail.

Métiers d’Art Florilège – Montre Limodoron de Chine

En Chine, elle symbolise la richesse et le raffinement. Son extravagance, son originalité et ses origines exotiques ont suscité, dès son arrivée en Angleterre en 1778 un intérêt exceptionnel auprès des amateurs de botanique, qui voulaient se targuer de figurer parmi les propriétaires d’un tel joyau. La forme particulière et la couleur intense de cette orchidée au feuillage toujours vert ont toujours fasciné les esprits. La sensation de douceur qui émane du cadran de la montre provient de la délicatesse des fleurs dont le rouge flamboyant contraste avec les nuances crémeuses et se marie avec force au vert vif de la tige.

Référence 82550/000G-9854 – Reine
82550/000G-9853 – Lys Blanc
82550/000G-9855- Limodoron de Chine
Série limitée numérotée de 20 pièces par modèle.
Mouvement Calibre 4400, développé et manufacturé par Vacheron Constantin, certifiés du Poinçon de Genève
Réserve de marche Environ 65 heures
Remontage Mécanique à remontage manuel
Fonctions Heures et minutes
Boîtier Or blanc 18K
Lunette sertie (85 diamants taille rond, environ 1.10 carats)
Fond transparent avec glace saphir
37 mm de diamètre
Cadran Or blanc 18K
Guilloché main et émail Grand Feu cloisonné
Aiguilles forme feuille en or blanc 18K
Etanchéité Testée à une pression de 3 bar (environ 30 mètres)
Bracelet Cuir d’alligator Mississippiensis brillant de couleur, larges écailles carrées, pointe cousue
Fermoir Boucle ardillon en or blanc 18K sertie (21 diamants taille rond, environ 0.22 carat)